Au G20 d’Osaka, la Russie, la Chine et l’Inde font front commun

Tout a commencé le 5 Juin à Moscou avec la visite officielle du président chinois au Kremlin. En pleine guerre commerciale avec l’Amérique de Trump, le dragon chinois était venu chercher le soutien de l’allié russe face au sanctions économiques dont faisait l’objet la firme de Télécom Huawei.

Les Russes et les Chinois se sont alors entendus pour porter à un niveau supérieur le projet d’intégration économique de l’Eurasie. La feuille de route sera définitivement adoptée au Forum Economique de Saint Petersbourg les jours suivants.

Puis s’est tenu le Forum de l’Organisation de Coopération de Shanghai le 14 Juin en Kirghizie durant lequel le premier ministre Indien Modi est venu se joindre au couple russo-chinois. L’Inde a été invitée à participer au projet d’intégration eurasien et même investir dans le développement du projet gazier russe Artic LNG.

Lors du sommet du G20 d’Osaka, les présidents Russe et Chinois et le premier ministre Indien ont fait une déclaration commune de partenariat économique et politique dans l’espace eurasien. La prochaine étape se déroulera au forum économique oriental de Vladivostok en septembre.

Notez cet article:
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *